Productions réalisées :

Phase 1 : Descriptif de la fonction tutorale en petite et moyenne entreprise de construction : analyse de systèmes nationaux

Phase 2 : Analyse des perceptions de la fonction tutorale dans les pays du partenariat

Phase 3 : Référentiel des activités et des compétences du tuteur dans les petites et moyennes entreprises de la construction en Europe

Phase 4 : Démarches et outils pour accompagner les tuteurs d’entreprise dans leur mission de formation : descriptif général



Phase 1 : Descriptif de la fonction tutorale en petite et moyenne entreprise de construction : analyse de systèmes nationaux

Cette phase du projet a permis de trouver des éléments de comparaison entre tous les pays du partenariat pour ce qui concerne la situation réelle du tutorat d’entreprise, tout en détectant les spécificités de chaque système national.
Le travail accompli prolonge un certain nombre de projets européens antérieurs sur le tutorat d’entreprise : Perfect, Texte, Redac-Eurotuteur, ou encore des travaux menés par la FIEC et la FETBB.
Une monographie par pays, incorporée dans le rapport de la phase 1,décrit le tutorat d’entreprise et son environnement dans chaque contexte national : en France, en Belgique (Région Wallonie), en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Suisse, en Pologne et en Suède.


Phase 2 : Analyse des perceptions de la fonction tutorale dans les pays du partenariat

Une étude a été menée sur l’image actuelle de la fonction tutorale auprès d’un échantillon représentatif de chefs d’entreprise, de tuteurs, de formateurs et d’apprenants dans 8 pays européens. Les travaux réalisés ont permis de mieux comprendre comment est perçu le rôle de tuteur d’entreprise et comment il peut être amélioré.
Cette analyse a permis d’identifier ou de préciser les besoins des tuteurs d’entreprise en matière d’accompagnement.
Enfin, les travaux menés ont fourni un éclairage supplémentaire sur la coopération entre les centres de formation et les entreprises, ainsi que sur les moyens à mettre en œuvre pour améliorer la qualité des formations alternées.
Une analyse des perceptions de la fonction tutorale par pays est incorporée dans le rapport de la phase 2 : en France, en Belgique (Région Wallonie), en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Suisse, en Pologne et en Suède.


Phase 3 : Référentiel des activités et des compétences du tuteur dans les petites et moyennes entreprises de la construction en Europe

Les résultats de la phase 3, à savoir le profil professionnel et le référentiel des activités et des compétences des tuteurs d’entreprise, constituent un repère permettant de créer des descriptifs nationaux de la fonction tutorale et de concevoir des plans d’accompagnement.
Dans l’élaboration du référentiel des activités et des compétences, la professionnalisation durable des tuteurs d’entreprise constituait une préoccupation et un objectif majeurs.
La démarche s’appuie sur des expériences réussies, comme les résultats du projet Cominter. Elle contribuera aussi à une meilleure reconnaissance du professionnalisme des tuteurs d’entreprise.


Phase 4 : Démarches et outils pour accompagner les tuteurs d’entreprise dans leur mission de formation : descriptif général

Lors de cette phase, une stratégie européenne d’accompagnement du tutorat en petite et moyenne entreprise de construction a été définie. L’objectif a été de proposer un système clair et adaptable à chaque contexte national.
Les partenaires proposent un appui structuré et permanent, comprenant un ensemble de démarches et d’outils pour mieux connaître et pour faciliter la fonction tutorale.
Les démarches proposées et les outils créés sont diversifiés et modulables en fonction de l’usage que chaque partenaire souhaite en faire. Il s’agit, en particulier, des méthodes de promotion de la fonction tutorale, des conseils pour mettre en place des centres de ressources documentaires en ligne, de la conception des actions de formation destinées aux tuteurs d’entreprise, des démarches d’évaluation des apprenants ou encore des méthodes d’auto évaluation de son propre fonctionnement en tant que tuteur d’entreprise.

Outils spécifiques

Les partenaires proposent des démarches à mettre en œuvre, ainsi que des outils précis et pragmatiques, permettant de bâtir sa stratégie d’accompagnement des tuteurs en petite et moyenne entreprise de la construction, adaptée à son contexte. Au niveau national, régional ou local, le plan d’action opérationnel devra prendre en compte des traditions, des contraintes et des perspectives de développement dans le secteur de la construction qui sont propres à chaque environnement et à chaque territoire concerné.